Se mettre à l’abri du froid : stratégie hivernale pour personnes itinérantes

Depuis 128 ans, été comme hiver, la Mission Old Brewery procure des services essentiels à ceux et celles qui frappent à sa porte. Avec l’arrivée de la saison froide, la Mission met en place son protocole hivernal, en vigueur dès le 1er décembre, qui prévoit des mesures d’urgence exceptionnelles pour que tous les Montréalais aient un endroit chaud et sécuritaire où dormir la nuit.

Service de navette

La navette, au cœur du protocole hivernal, stationnée à l’extérieure du Pavillon Webster.

Cette année, le service de navette reste au cœur du protocole hivernal. Un chauffeur et un conseiller de la Mission sillonnent les rues du centre-ville chaque nuit du lundi au vendredi de 14 h à 9 h, et les fins de semaine de 20 h à 9 h, et invitent les hommes et femmes sans-abri à monter à bord de la navette pour se réchauffer et se rendre en sécurité vers les hébergements d’urgence ou pour en revenir. La navette sera également présente chaque soir à la fermeture de la station de métro Bonaventure. L’hiver dernier, la navette a assuré 4 259 déplacements sécuritaires.

Le Pavillon Patricia Mackenzie, situé au 1301, boul. de Maisonneuve à Montréal, accueille les femmes, tandis que le Pavillon Webster, situé au 915, rue Clark, loge les hommes.

La Mission collabore étroitement avec les services d’urgence et de transport public, y compris le SPVM, la STM ainsi que les autres principales ressources pour personnes sans-abri dans la communauté, afin d’assurer la sécurité de tous.

Un nombre record de repas servis en novembre

Un homme savoure un repas nutritif dans la cafétéria du Campus Saint-Laurent.

En plus de son protocole hivernal, la Mission a mis en place un nouveau système d’intervention d’urgence pour que les hommes et les femmes sans-abri n’aient plus à braver le froid mordant et les rues glacées de Montréal chaque jour après le déjeuner. Ils pourront demeurer à la Mission 24 heures par jour, 7 jours par semaine, tout en ayant accès à une douche chaude, à des services de buanderie et à un casier pour ranger leurs effets personnels. Près de 35 000 repas ont été servis, seulement au Campus Saint-Laurent de la Mission le mois dernier — soit 10 000 de plus que l’an dernier — du fait de ces heures prolongées.

Bien que ces services d’urgence bonifiés alourdissent la charge du personnel et des ressources limitées de la Mission, surtout durant les durs mois d’hiver, ils s’avèrent bénéfiques. Selon Matthew Pearce, président et chef de la direction, la Mission atteint avec succès les individus en situation d’itinérance chronique.

« Environ 5 à 10 % de nos clients ont eu recours au refuge d’urgence de la Mission nuit après nuit pendant des années, sans pouvoir sortir de l’itinérance faute de meilleures options. Maintenant, nos conseillers rencontrent toutes les personnes qui se présentent à nos portes. Ils prennent le temps de connaître leur nom et leur histoire. Le résultat : les individus passent de l’itinérance chronique à un logement en 5 à 6 semaines », explique-t-il. « Les mois d’hiver peuvent être particulièrement stressants pour notre personnel, mais les résultats sont une grande source de motivation. »

Des Montréalais de tous âges manifestent leur appui

Charles, bénéficiaire de la Mission, recevant une carte de Noël fait par un enfant de l’école primaire Willingdon.

Chaque année, des individus et des organisations offrent leur temps et aident à réunir des fonds afin d’apporter chaleur et réconfort aux hommes et femmes sans-abri durant le temps des fêtes :

  • Madame Lise Watier a organisé un souper des fêtes spécial pour les résidentes et le personnel du Pavillon Lise Watier qui héberge 29 femmes autrefois sans-abri;
  • Le chef Dave Ferguson, propriétaire du Restaurant Gus dans La-Petite-Patrie, a tenu la quatrième édition de la campagne #BasPourBulles qui a permis d’amasser plus de 5 000 paires de chaussettes pour les individus en situation d’itinérance;
  • Quelque 300 élèves de l’école primaire Willingdon à Montréal ont fabriqué des cartes de Noël à la main pour les hommes et les femmes sans-abri à la Mission;
  • Le 22 décembre, la mairesse de Montréal Valérie Plante rendra visite à quelque 50 femmes sans-abri au Pavillon Patricia Mackenzie (1301, boul. de Maisonneuve Est);
  • Le jour de Noël, la Mission servira des mets traditionnels avec l’aide de bénévoles compatissants, incluant des membres de la Fondation de la famille Chadha.

La Mission compte sur la générosité de ses donateurs, des individus et des entreprises de cœur, pour financer plus de 60 % de ses programmes et services porteurs de changement. Aujourd’hui plus que jamais, la Mission a besoin de votre soutien pour traverser ces mois d’hiver. Pour faire un don en argent, contactez Ellen Luu au 514 788-1884, poste 255, ou faites votre don en ligne ici.

Appel au public pour des dons de bottes d’hiver

Joaquim, responsable du vestiaire au Pavillon Webster, distribue des vêtements à ceux en faisant la demande.

En plus des dons en argent, la Mission est toujours en quête de vêtements chauds et propres en bon état, de denrées non périssables et de produits d’hygiène non ouverts. Cette année, elle a surtout besoin de bottes et de sous-vêtements propres et neufs pour homme et pour femme. Grâce à vous, les hommes et les femmes sans-abri seront mieux équipés pour faire face aux rigueurs de l’hiver.

Pour faire un don matériel, contactez Christopher Quinn, directeur des services de soutien, par courriel à cquinn@missionoldbrewery.ca ou par téléphone au 514 798-2244, poste 247. Vous pouvez aussi tout simplement déposer vos dons à la réception au 915, rue Clark.

JE DONNE